Article 0

Eau Quantique

Quelle est son utilité ?

Nous avons besoin de rééquilibrer nos organismes qui présentent des désordres énergétiques. Les « Eaux Quantiques » proposées peuvent être une réponse à ces déséquilibres.

Comment ces « Eaux Quantiques » agissent ?

Pour qu’une «  Eau » soit active selon les critères de la Physique Quantique, elle doit savoir être en cohérence avec l’organisme à traiter. Elle se met en accord avec les « Eaux internes » intracellulaires des êtres vivants. Le corps est composé d’au moins 70% d’eau et cette eau conserve la mémoire des toxiques antérieurs qui sont à l’origine de la majorité des désordres pathologiques.

Prenons une eau contenant un toxique originel lequel va s’éliminer progressivement grâce aux dilutions et dynamisations successives . Chacune d’elles provoquera un vide quantique immédiatement remplacé par une eau qualifiée qui sera devenue « active et informationnelle ». Cette eau devenue informationnelle est capable de retranscrire qualitativement et quantitativement les formes des toxiques originaux.

Avec la « nouvelle biologie quantique », les eaux essentielles de la vie sont celles qui entourent et permettent le fonctionnement de deux unités cellulaires incontournables : l’ADN et les récepteurs membranaires.

Cette « Eau Quantique Active et Informationnelle » est enfermée dans un contenant hermétique : aucune molécule d’eau ne pénètre physiquement dans l’organisme à traiter.

Posé à proximité de l’organisme, le Florein® transmet des ondes électromagnétiques dont le spectre de forme rappelle celui de la forme du toxique originel. Ce message va entrer en cohérence avec les eaux de l’organisme.

En pratique, certains désordres ne demandent que quelques jours d’application du Florein®, d’autres requièrent une action informative d’un mois, de six à douze mois.

De la DSTH à l’Eau Quantique.

L’inventeur de l’Homéopathie Par Voie Cutanée, (HVC et Florein® hermétique ) et de la Dé-Sin-Toxin-Homéopathie (DSTH) (nettoyer le corps de ses toxiques actuels) a utilisé pendant près de 35 ans cette technique homéopathique nouvelle, non hahnemanienne. Il vous propose maintenant une interprétation quantique de son travail.

Cette nouvelle biologie et cette nouvelle clinique quantique marchent !

Nous sommes loin des prescriptions unicistes, conséquences de la loi de similitude de Hahnemann par la nécessité d’adaptation aux toxiques actuels (nouveaux nosodes).

Cette nouvelle technique est dérivée directement de la Théorie des Barrières du Docteur Dominique Senn.

Conseil de choix des produits proposés dits « SUITE DE … »

Deux situations se présentent :

– La plus fréquente et facilement compréhensible est : « je suis malade, mon corps est perturbé à LA SUITE DE …. ». Exemple : « j’ai subi une ou plusieurs anesthésies et depuis je suis perturbé ».

Les « Eaux Quantiques » du Florein® « SUITES D’OCYTOCINE ET ANESTHÉSIES » aideront l’organisme à se nettoyer dans la majorité des cas. Ceci ne signifie pas que l’anesthésie a des effets négatifs chez tout le monde, mais certains d’entre nous n’auront pas la capacité à éliminer les produits.
Le Florein® aidera au nettoyage des effets négatifs. Le problème n’est pas le produit mais la réactivité énergétique de l’individu.

– La deuxième situation est plus complexe, et trouver l’origine du toxique dans les « SUITES DE … » n’apparait pas aussi facile.
 Prenons l’exemple des maladies auto-immunes dans lesquelles l’organisme s’attaque lui-même en se trompant de cible. Le Florein® est adapté à cette situation.

NETTOYAGE DU CORPS = DÉSACTIVATION DE L’INTOXICATION

Schéma d’évolution des dilutions après intoxination.

Voici une courbe d’évolution, au cours d’un certain laps de temps, du taux de dilutions homéopathiques d’un toxique quelconque.

Spontanément et physiologiquement, ce taux décroît naturellement pour arriver à une valeur basse signant l’absence d’expression clinique pathologique..

Nettoyer un toxique revient donc à faire baisser le taux des dilutions de ce toxique !

Cette courbe de l’évolution dans le temps des dilutions homéopathiques au cours d’une période de « nettoyage » (ou désactivation) du toxique chez un être humain, résulte du travail du Docteur Antoine Florain, inventeur de l’Homéopathie par Voie Cutanée et de la Désintoxinhoméopathie. Son travail quotidien a reposé sur les tests cliniques énergétiques.(www.dsth.ch)

Test après test, son expérience nous permet aujourd’hui de vous proposer un registre de 28 Florein® s’adressant aux êtres humains, animaux et végétaux.

Rappelons avant de conclure que la molécule d’hémoglobine ressemble étrangement, «en miroir», à celle de la chlorophylle, responsable de la photosynthèse. Malgré nos énormes différences apparentes entre les règnes humains, animaux et végétaux, nos chimies intracellulaires se ressemblent et nous sommes bien dominés et guidés par les « mêmes eaux ». Il en est de même pour les toxiques actuels touchant l’homme : ils sont les mêmes qui atteignent les animaux en voie de disparition.

L’eau quantique est active et aussi intelligente et informationnelle, c’est-à-dire qu’elle est capable de montrer à « l’Etre Vivant Terre », les voies de son auto-guérison.

Tous les résultats de recherche
preloader